Pourquoi s’inscrire à une mutuelle optique

  Assurances

L’œil est un organe qui travaille énormément chez l’homme. Pourtant, dès son plus jeune âge, des problèmes peuvent commencer à survenir et assez souvent même. Le poste optique peut s’avérer extrêmement coûteux, d’autant que les remboursements proposés par l’Assurance maladie sont dérisoires. Il est donc important de bien choisir sa mutuelle complémentaire optique afin de profiter de garanties qui vous permettront d’alléger vos frais chez l’opticien.

Par exemple en France, presque la moitié de la population est touché par un problème de vision qui amène assez souvent à une intervention chirurgicale.

Comment se passe une chirurgie optique ?

On l’appelle aussi chirurgie réfractive. C’est une opération qui traite les anomalies liées à la vision comme la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme ainsi que la presbytie. Ce sont des interventions qui, avec l’évolution de la technologie, sont devenues indolores,mais qui sont aussi très coûteuses. L’avantage, c’est qu’on peut éviter de faire le recours aux lunettes et aux lentilles.

Les interventions se font à l’aide d’un laser et le patient est mis sous anesthésie locale. Le recours à la chirurgie est devenu très pratique avec le progrès technique et assez facile à faire. Pourtant, comme toute autre intervention, des complications peuvent survenir selon la morphologie de chaque individu. Aussi, les coûts des opérations sont très chers et en plus, ils ne sont pas couverts par la sécurité sociale.

Pourquoi choisir une bonne mutuelle optique ?

Les frais d’optique concernent les montures et les verres de lunettes. La Sécurité sociale n’en rembourse malheureusement qu’une très faible partie et sans mutuelle optique, votre budget peut rapidement s’amoindrir. Il est par conséquent primordial de souscrire une très bonne mutuelle optique afin de couvrir au maximum les frais occasionnés. Et c’est d’autant plus vrai avec l’âge, puisque notre vue baisse inévitablement, et rapidement.

La Sécurité sociale rembourse au maximum 60% de la base du tarif de convention, variable selon votre vue et sa correction. Ainsi, pour un adulte, les verres blancs seront remboursés entre 2,29 euros et 9,45 euros par verre, et les verres progressifs de 7,32 euros à 24,54 euros. Autant dire, très peu compte tenu des prix des verres de correction. Par exemple, pour l’achat de 2 verres blancs pour la correction de myopie, la Sécurité sociale remboursera 60% de 2,29 euros soit 1,37 euro par verre. Sans mutuelle complémentaire optique, tout le reste des frais demeurera à votre charge.

La nécessité d’une mutuelle optique

Comme on a vu plus haut, la chirurgie optique est une opération onéreuse. C’est une intervention qui n’est pas couverte par la sécurité sociale parce qu’elle est considérée comme une intervention de confort.

Il est donc primordial de s’inscrire à des assurances complémentaires santors. Les mutuelles vous aident à courir les dépenses liées à votre opération.

Pour trouver la bonne mutuelle, il faut simplement consulter des comparateurs de mutuelle. Le comparateur vous aide à trouver la mutuelle qui vous convient le plus.

Il y en a même des mutuelles qui vous proposent des couvertures allant de l’achat de lunette jusqu’ à la chirurgie. Cela dépend des forfaits que vous avez choisis.

Laisser un commentaire